Association de soutien à l’Église catholique en Afrique

Accueil > Votre soutien porte des fruits

Une nouvelle sécheresse touche l’Afrique

mercredi 26 avril 2017

Une nouvelle sécheresse qui entraîne - une fois encore - la faim et la désolation pour de nombreuses personnes en Afrique, souvent victimes de la double peine : conflits ethniques ou politiques, luttes de pouvoir, violence de bandits de grands chemins font cause commune avec la nature pour appauvrir un peu plus des gens qui n’avaient déjà plus rien...


Souvent, en Afrique, l’école commence sous un arbre. Les missions ont beaucoup contribué à l’amélioration des conditions de vie des écoliers.


Il y a plusieurs semaines, le Père Boniface Muema, missionnaire spiritain au Sud-Soudan, lançait un appel pressant : "Recevez nos salutations depuis le Sud Soudan ou nous travaillons au cœur d’une population déjà bien touchée par des années de guerre civile et d’insécurité. La sécheresse touche à nouveau gravement notre régions - comme d’autres de l’Afrique de l’Est - et la situation est vraiment grave. Nous faisons appel à vous pour que nous puissions acheter de la nourriture pour aider les populations de Thon-Aduel, dans le diocèse de Rumbeck, au Sud-Soudan... La famine est vraiment importante et les gens ont beaucoup de difficultés à trouver de la nourriture.
Les plus pauvres, les personnes âgées, les malades et les orphelins - tous celles et ceux qui sont déjà désavantagés par la vie - font face à un défi vital. La famine est devenue insupportable et trop de gens souffrent de la faim. S’il vous plait, aidez-nous à acheter un peu de nourriture pour aider les plus démunis ! Merci à vous d’entendre notre appel.

Quelques jours plus tard, c’était le P. Sospeter Kiarie, un autre missionnaire spiritain au Sud-Soudan, écrivait à son tour : "Notre école maternelle Sainte-Marie de la paroisse de Wulu, au Sud Soudan, a pour vocation d’éduquer humainement et spirituellement les enfants qui nous sont confiés par leurs familles... Mais aujourd’hui beaucoup d’enfants ne viennent plus à l’école. La raison principale : c’est la faim ! Et pourtant, en restant à la maison, ils continuent à avoir de plus en plus faim, à s’affaiblir et à désespérer de la vie. Aidez-nous de toute urgence pour que nous puissions leur offrir au moins ce petit repas chaque jour qui leur permettra de continuer à suivre leur programme scolaire ! "
Aide aux Églises d’Afrique a entendu leurs appels et, grâce à votre générosité, a pu leur envoyer une aide - certes minime, mais ô combien précieuse.


Le P. Sospeter Kiarie offre un morceau de pain aux enfants de l’école Sainte-Marie de Wulu.


Nous contacter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0